Questions fréquentes

Dans mon cas, être un ébéniste responsable signifie que je travaille avec la nature et non contre elle. 

Je m’attarde à donner une deuxième vie aux arbres qui nous entourent et à revaloriser le bois massif qu’ils nous fournissent. Ceci fait en sorte que je m’abstiens généralement d’acheter du bois transformé pour un projet de meuble et que je ne travaille que les essences de bois locales, notamment de l’Outaouais, mais aussi parfois de d’autres régions du Québec.

Dans mon atelier, j’évite autant que possible les produits chimiques, incluant la peinture. Je recycle mes contenants, je crée mon propre bouche-pores à partir de sciure de bois et je fais sécher mes planches à l’air libre ou dans un séchoir solaire, sans utiliser d’autre énergie que celle du vent et du soleil.

Et comme il m’importe plus que tout que mes clients aient une approche similaire à la mienne, j’accompagne chaque meuble créé d’un certificat d’authenticité où le propriétaire s’engage à conserver, réparer, vendre ou donner le meuble plutôt qu’à le jeter, et à transférer le certificat au prochain propriétaire, pour assurer la protection du meuble pour des générations à venir, tout comme celle de nos forêts.

À titre d’ébéniste, je prends en charge des projets de conception de meubles de bois massif et de mobilier dits « mobiles ». Je ne crée pas d’objets de tous les jours (boîtes aux lettres, planches à découper, etc.) et n’offre pas de service de menuiserie (portes, tablettes, etc.) ou de conception de cabinets de cuisine ou autres.

Si je me qualifie d’écoresponsable, c’est que je prends l’environnement très au sérieux. Cette approche influence mes procédés, le bois que j’utilise et le style néo-rustique qui caractérise mon travail.

Le bois à son état naturel est ma matière de prédilection. Je n’utilise que du bois massif d’arbres de la forêt québécoise, c’est-à-dire que je travaille à partir d’arbres qui ont dû être abattus ou qui sont parfois laissés pour compte. 

Bien que le recyclage soit extrêmement important pour moi, force est d’avouer qu’il encourage la consommation et le gaspillage qui en résulte. Pour moi, protéger nos forêts implique de revaloriser ce qu’elle a de plus beau en priorisant le bois massif plutôt que le bois et les matériaux transformés à des fins de consommation.

D’abord, réfléchis à tes besoins. Ton meuble doit-t-il combler une fonction bien précise? Sera-t-il placé à un endroit particulier? Si oui, ceci t’aidera à déterminer le type de meuble à créer. 

Ensuite, pense au style désiré. Celui-ci sera peut-être influencé par ton décor actuel ou par le type de demeure que tu habites. Ou peut-être es-tu du type éclectique pour qui il n’est pas important de tout agencer?

Aimes-tu les objets modernes aux lignes simples? Les finis très naturels et rustiques? Le style japonais ou scandinave?

Pour t’inspirer, fais des recherches d’images sur les moteurs de recherche à l’aide de tes mots-clés, ou visite des sites tels que Pinterest, Houzz, ou encore la galerie d’Ébénistes Québec .

D’abord, commence par jeter un coup d’œil à mes créations pour confirmer que mon style te convient. Sache que j’aime prendre le temps de bien faire les choses. Tous mes meubles sont d’ailleurs accompagnés d’un certificat d’authenticité.

Nous pouvons en discuter mais si ton projet est urgent, il se peut que je ne puisse pas t’aider (voir question plus bas pour plus de détails).

Contacte-moi par courriel et parle-moi de ton projet (type de meuble, look, fini, essence, etc.). Le plus de détails que tu peux me fournir, le mieux, incluant ton budget et tes échéanciers. Si tu peux déjà me fournir les mesures, c’est encore mieux! Envoie-moi aussi des images d’inspiration.

Je réponds généralement aux demandes dans les 24h à 48h.

Si je pense pouvoir t’aider, je te proposerai un rendez-vous téléphonique, au cours duquel je te poserai des questions complémentaires pour mieux comprendre ton style et tes besoins et clarifier la question des coûts. Je m’assurerai aussi de te conseiller en ce qui a trait à l’essence de bois à privilégier.

Si nous sommes sur la même longueur d’ondes, je t’enverrai ensuite une soumission accompagnée d’un croquis. Une fois la soumission acceptée et le dépôt reçu (pour réserver mon temps), j’apporterai la touche finale au concept, après quoi s’ensuivra une période d’attente au cours de laquelle je te ferai des mises à jour au besoin. Enfin, une fois le meuble prêt, nous prendrons rendez-vous pour la livraison.

La fabrication d’un meuble sur mesure prend un certain temps, et sa nature artisanale est un gage de qualité qui ne me permet pas de tourner les coins ronds.

Plusieurs facteurs influencent les échéanciers mais le fait d’être bien préparé et d’avoir une excellente idée du produit désiré dès le départ nous permet souvent de gagner du temps. 

Du moment où nous entamons la conversation jusqu’au moment où je livre le meuble à ton domicile, il peut parfois s’écouler jusqu’à un an. Ceci dit, les délais sont souvent plus courts, la moyenne se situant autour de 3 à 4 mois.