was successfully added to your cart.
Danou CharetteÉbénisterieÉcologique

Comment Bien Entretenir ses Meubles

By 10 septembre 2020 No Comments

Vous connaissez ma philosophie écologique. J’aime construire des meubles tellement solides qu’ils pourront être légués aux générations futures. Mais que faut-il faire pour conserver votre meuble Danou aussi longtemps? La réponse, c’est qu’il est important de bien l’entretenir selon le type de fini choisi et de le garder à l’intérieur bien au sec s’il doit être entreposé.

Lorsque je rencontre un client ou une cliente pour discuter de ses besoins et prendre les détails de sa commande, tous les points sont abordés, y compris le type de fini souhaité. Je commence par expliquer les propriétés de chaque type de fini et ce que cela implique en termes d’entretien.

 

Choisir la bonne protection : le vernis ou l’huile?

L’huile représente un bon choix pour les meubles en bois franc comme l’érable, le chêne et le  noyer parce qu’il fait ressortir la beauté naturelle du bois tout en lui conférant un aspect mat. Personnellement, j’utilise l’huile d’abrasin aussi appelée «  tung oil » parce qu’il s’agit d’un produit peu transformé. C’est une huile naturelle très durable et facile d’entretien qui forme une couche imperméable tout en laissant respirer le bois. Moins résistante aux coups que d’autres types de finis, elle a l’avantage de pénétrer dans le bois et de permettre un nettoyage rapide des taches et des éclaboussures.

En ce qui concerne la fréquence d’entretien, il faut réappliquer de l’huile quelques fois pendant la durée de vie du meuble. Pour une table à dîner, je suggère de le faire tous les 6 à 12 mois selon la fréquence d’utilisation. Une commode ou une armoire exigera moins d’entretien. Une application aux 3 à 5 ans suffira, dépendant de la fréquence d’utilisation, et seules les surfaces les plus utilisées peuvent être huilées. Il n’est pas nécessaire de réappliquer de l’huile en dessous des tablettes ou à l’intérieur des portes. L’huile offre aussi l’avantage d’être facile à appliquer. Il suffit de l’étaler avec un chiffon, de la laisser pénétrer 15 minutes, d’essuyer l’excédent avec un chiffon propre et d’attendre 24 heures pour recommencer à utiliser le meuble.

Le vernis offre pour sa part une protection qui résiste un peu mieux aux coups. Pour des raisons écologiques, j’ai une préférence pour le vernis à base d’eau. J’aime l’utiliser sur le pin ou les bois clairs pour garder l’aspect pâle du bois. Un autre avantage, c’est qu’il n’a pas besoin d’être réappliqué régulièrement. Pour les tables à dîner, il peut s’écouler de 5 à 15 ans avant que le dessus ait besoin d’être verni de nouveau. Après un certain temps, il faut le refaire en raison des chocs que la table ou le meuble a pu subir ou des égratignures qui en ont endommagé la surface. Bien que le verni exige peu d’entretien, il faut par contre confier le revernissage à un restaurateur de meubles pour obtenir de bons résultats. Enfin, peu importe le fini choisi, la meilleure façon de conserver la beauté d’un meuble artisanal au quotidien consiste à le nettoyer à l’aide d’un chiffon humide ou avec un savon doux pour les surfaces plus sales. Il faut surtout éviter d’utiliser des produits chimiques qui pourraient laisser des marques et même affaiblir le verni.

Deux belles options écologiques

En conclusion, l’huile et le vernis à l’eau représentent deux bons choix dans la mesure où vous optez pour la version écologique. Et avec Danou, vous êtes entre bonne mains car l’écologie est au centre de mes préoccupations. Voilà une promesse que je tiendrai jusqu’au bout!  Venez me voir et je ferai un plaisir de vous en dire davantage.