was successfully added to your cart.
Ébénisterie

L’ébénisterie, un art qui a le vent dans les voiles

By 18 juillet 2020 No Comments

L’ébénisterie est un art ancien qui reprend de la popularité. Le contexte actuel fait en sorte que les gens veulent acquérir des meubles solides et durables qu’ils pourront léguer aux futures générations. En plus d’offrir des meubles qui répondent à tous ces critères, je procède de manière écoresponsable, ce qui plaît énormément à ma clientèle.

Dans l’industrie de masse, le bois passe par un processus de classement rigoureux dans le but d’éliminer certain billots qui n’offrent pas la qualité souhaitée pour être rentable. En tant qu’ébéniste écoresponsable, je vois les choses sous un angle créatif. Je crois que chaque partie de l’arbre peut être utilisée à bon escient. Par exemple, en regardant les sections courbées d’un tronc qui seraient normalement éliminées, j’aime bien m’imaginer que ces belles courbes pourraient être utilisées pour faire de beaux dosserets de chaises. Et c’est tellement agréable de laisser libre cours à mon imagination pour créer des pièces et des articles artisanaux en maximisant toutes les parties de ma matière première!

En quoi consiste les premières étapes de fabrication?

Il arrive parfois que des gens viennent me demander de construire un  meuble à partir d’un arbre qu’ils ont récupéré sur leur propriété.On commence donc par discuter de leurs besoins et de ce qu’il est possible de faire avec la matière première proposée. C’est toujours une expérience exaltante car la personne qui apporte son arbre a déjà développé un attachement à cet arbre et peut en perpétuer le souvenir par le biais d’un meuble signé Danou confectionné selon ses goûts. Mais dans la plupart des cas, les clients se présentent avec une idée de meuble et la première étape pour moi consiste à les aider à choisir l’essence de bois qui correspond le mieux au type de meuble désiré.

Qu’est-ce qu’on entend par une essence de bois?

L’essence de bois désigne généralement une espèce d’arbre, mais ça peut être parfois une sous-espèce ou une variété qui présente un intérêt particulier pour la construction de certains meubles. On pourrait croire que n’importe quel arbre est bon pour la fabrication d’un meuble, mais ce n’est pas le cas.

Si l’on veut un meuble d’apparence rustique, le pin représente l’essence idéale car c’est un bois très noueux, de couleur jaunâtre qui s’intensifie avec le temps. Pour les gens qui penchent davantage vers le modernisme, je n’hésite pas à proposer une essence comme le noyer dont l’aspect se prête bien à la conception d’un meuble d’apparence moderne. Il ne faut pas perdre de vue que c’est aussi la forme que je donne au meuble qui contribue à lui conférer un aspect moderne. Si par contre on veut concevoir un meuble robuste qui peut résister aux chocs et aux égratignures profondes, il vaut mieux aller vers des essences comme l’érable et le chêne qui sont beaucoup plus durs.

L’ébénisterie est un domaine qui n’échappe pas à la  « mode ». Par le passé, il y a eu la mode des meubles « mid-century », faits de chêne blanc aux lignes très droites. Je n’ai rien contre les tendances comme telles, mais je préfère proposer à ma clientèle des styles classiques qui ont le mérite de bien traverser le temps sans se démoder. Cette démarche revêt pour moi une importance capitale en raison de ma vision écologique de l’ébénisterie. J’ai encore beaucoup de choses à vous raconter sur les différentes étapes de fabrication de mes meubles artisanaux. Je vous en dirai davantage dans mon prochain article. Suivez le fil de mes nouvelles!